Lancement : 25 avr. 2018 | Mise à jour : 13 sept. 2018

Qu'ont consommé en ligne les adultes québécois en 2017?

Indice du commerce électronique au Québec 2017
Mots-clés

Depuis mai 2007, le CEFRIO mesure mensuellement les habitudes d’achat en ligne des adultes québécois. Cette mesure fournit une estimation de la proportion d’adultes québécois âgés de 18 ans et plus qui réalisent des achats sur Internet et la valeur totale de leurs achats en ligne au cours du dernier mois.

En raison de la popularité de l’ICEQ, mais aussi du besoin d’en connaître davantage sur le sujet, le CEFRIO a mis en place un indice plus complet visant la mesure auprès des internautes de 18 ans et plus, de leurs comportements d’achat en ligne (profil du cyberacheteur, provenance des achats, catégories de produits et services achetés, etc.).

Lancée en février 2017 et se déroulant sur 12 mois, la troisième édition de cette enquête mesure mensuellement les habitudes d'achat en ligne de 500 adultes québécois (6 000 par année) sondés par l'entremise d'une collecte mixte Web et téléphonique. Cumulés sur une base annuelle, les résultats de cette enquête présentent le détail de 13 339 achats en ligne de produits et services appartenant à 13 catégories réalisées par plus de 6 000 adultes sur 4 042 sites Web.

De cette enquête, différentes données, comme par exemple : 

  • Le panier d'achat moyen
  • Le taux de cyberacheteurs
  • Les catégories et les types de produits achetés en ligne
  • Les appareils et les applications utilisés
  • Et autres données significatives.

Découvrez l'ensemble des résultats de l'édition 2017 de l'ICEQ

Que se procurent les cyberacheteurs québécois?

L’Indice du commerce électronique du Québec (ICEQ) 2017 a regroupé les achats en ligne effectués au cours de l’année 2017 en 13 catégories de produits et services. Parmi celles-ci, trois catégories d’achats se démarquent tout particulièrement : la mode (32 % des cyberacheteurs se sont procurés au moins un article de cette catégorie au cours du mois précédent l’enquête de l’ICEQ en 2017), l’électronique (21 %), ainsi que la musique, les films et les jeux vidéo (19 %).

Tout juste derrière arrivent la décoration et les produits pour la maison (17 %), les livres, revues et journaux (16 %), ou encore les produits d’alimentation, santé et beauté (16 %, ce qui représente une hausse de 7 points de pourcentage comparativement à 2014), ainsi que les spectacles, sorties et restaurants (11 %).

L’enquête a permis d’identifier les principaux sites utilisés par les cyberacheteurs, par catégorie d’achats et, de façon générale, des plateformes telle Amazon se démarquent.  

Il n’est pas surprenant de voir Amazon au sommet de la liste des sites Web utilisés par les Québécois.es en 2017, accaparant 15 % des dollars dépensés par ces derniers. D’ailleurs, 34 % d’entre eux y ont fait un achat l’an dernier.


Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing, CEFRIO

Des sites Web québécois se démarquent ...

Certains sites Web québécois se démarquent dans leurs secteurs, dont Simons (6 % des achats du domaine de la mode, 4 % de ceux liés à la décoration), la SAQ (11 % des achats en alimentation, santé et beauté), Renaud-Bray, Archambault et Québec Loisirs (tous à 5 % dans les livres, revues et journaux), ou encore Evenko et Place des Arts (14 % et 8 %, pour ce qui est des spectacles, sorties et restaurants) et Air Canada (15 % des achats en voyage et transport).

... Mais les sites américains dominent

De façon générale, ce sont 27 % des dollars dépensés par les Québécois.es qui sont déboursés sur des sites basés au Québec, comparativement à 48 % sur des sites américains.

Enfin, la gratuité de la livraison demeure un critère déterminant lié à l’achat, alors que 88 % des cyberacheteurs trouvent important qu’il n’y ait pas de frais de livraison lors d’un achat en ligne.

Projets reliés

Quelle perception de l'industrie 4.0 pour les manufacturiers du Québec?

Perception de l’industrie 4.0 par les dirigeants d’entreprises manufacturières au Québec

Quelles sont les attentes des adultes québécois quant à l'achat en ligne d'une assurance de dommages?

Assurance de dommages à l'ère du numérique

Quel usage du Web faisaient les jeunes québécois de 12 à 25 ans en 2017?

Visionnement connecté par les jeunes au Québec

Partager