Lancement : 18 août 2015 | Mise à jour : 5 mars 2019

Comment les Québécois se connectent-ils au Web en 2015?

NETendances 2015 - Équipement et branchement Internet des foyers québécois
Mots-clés

Cette année encore, le nombre de Québécois qui possède un appareil mobile ne cesse d’augmenter et atteint un nouveau sommet. Pour la première fois, plus d’un foyer québécois sur deux détient ce type d’appareil à la maison : 57 % ont un téléphone intelligent et 51 % une tablette numérique. On remarque également une hausse considérable depuis 2 ans chez les foyers dont le revenu est de moins de 20 000 $. En 2013, ces taux étaient de 6,5 % pour la tablette numérique et de 17,4 % pour le téléphone intelligent. En 2015, ces proportions se situent respectivement à 35,6 % et 41,4 %. Autre fait intéressant, alors qu’en 2013 les tablettes étaient présentes dans 4,4 % des foyers des adultes âgés de 75 ans et plus on retrouve actuellement une tablette dans 25,3 % de ces ménages.

Téléchargez la publication

NETendances 2015 - Équipement et branchement Internet des foyers québécois

La majorité des foyers québécois branchés à Internet

En 2015, 86,2 % des foyers québécois sont branchés à Internet ce qui représente 2 926 783 foyers au total, une augmentation de 11,2 points de pourcentage depuis 5 ans. Près de la moitié des connexions (47,8 %) le sont à Internet haute vitesse. Par ailleurs, bien que ce groupe d’âge demeure moins branché que les autres, les adultes de 65 ans et plus ont rattrapé un certain retard avec une augmentation de 25,5 point de pourcentage depuis 2010. Malgré une hausse généralisée, le Québec compte tout de même près de 14 % de foyers non branchés (468 557 foyers) à Internet. La plupart de ces foyers ont un revenu annuel moins élevé et les occupants y sont aussi plus âgés. 

« Cette année, les internautes québécois passent en moyenne 22,5 heures par semaine à naviguer sur le Web, soit 1 heure 42 minutes de plus que l’année dernière. Même si le nombre d’ordinateurs de table tend à diminuer, c’est sur cet appareil où l’on passe le plus de temps sur Internet. Le nombre d’heures passées sur les appareils mobiles est similaire à 2014 et ce, malgré le fait que de plus en plus de foyers possèdent ce genre d’appareil » affirme Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing au CEFRIO.

Sans surprise, les internautes âgés de 18 à 24 ans passent plus de temps par semaine sur Internet, soit environ 32, 9 heures. Suit ensuite les 25 à 54 ans avec une moyenne de 23,6 heures et les 55 ans et plus (en moyenne 15,8 heures).

La télévision connectée gagne en popularité

Alors que l’année dernière un foyer sur cinq disposait d’un téléviseur connecté (20,6 %), c’est plus d’un sur quatre cette année (26,8 %). La télévision haute définition quant à elle trouve preneur chez 75,9 % des adultes québécois. Pour ce qui est de l’enregistreur numérique personnel, celui-ci est présent dans 44% des foyers québécois gagnant ainsi 26,8 points de pourcentage depuis les cinq dernières années.

À propos de NETendances 2015

L’enquête NETendances du CEFRIO dresse depuis 15 ans un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d’utilisation d’Internet et du numérique au Québec. NETendances 2015 a été réalisée grâce au soutien financier du Mouvement des caisses Desjardinsl’Office Québécois de la langue française et le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, sans oublier la collaboration de BIP – Bureau d’interviewers professionnels pour la collecte de données.

Projets reliés

Quelle relation les aînés entretiennent-ils avec le numérique en 2019?

NETendances 2019 - Les aînés connectés au Québec

Comment se distinguent les comportements numériques par générations au Québec en 2018?

NETendances 2018 - Fiches générations

Quel portrait numérique des adultes québécois dresser pour les régions administratives du Québec en 2018?

NETendances 2018 - Portrait numérique des régions du Québec

Partager