Lancement : 2 sept. 2015 | Mise à jour : 5 mars 2019

Quelles langues les Québécois utilisent-ils pour communiquer sur le Web?

NETendances 2015 - Langues utilisées sur Internet
Mots-clés

Si les québécois utilisent très majoritairement le français sur le web, l'anglais demeure bien présent dans leurs divertissements en ligne

L’enquête NETendances présente cette année un nouveau volet portant sur les langues utilisées sur Internet par les Québécois et dresse un portrait détaillé de la situation. Le français étant la langue la plus utilisée à la maison par les internautes québécois (80,8 %), c’est donc sans surprise qu’elle soit également la plus utilisée pour naviguer sur Internet : 56,5% des internautes québécois naviguent exclusivement en français alors que 11,6 % le font seulement en anglais. Le tiers des internautes, soit 31,6 %, le font en utilisant deux langues ou plus. 

Les jeunes internautes âgés de 18 à 44 ans sont plus nombreux à utiliser deux langues et plus sur le Web, dans une proportion de 44 %, comparativement à 20,5 % chez les 45 ans et plus. On remarque également que les internautes possédant un diplôme d’études supérieures et ceux ayant un ou plusieurs enfants dans leur foyer consultent davantage Internet dans différentes langues.

Téléchargez la publication

NETendances 2015 - Langues utilisées sur Internet

Les activités pratiquées sur le Web influencent la langue utilisée par les internautes québécois. La consultation de sites gouvernementaux, la communication et la socialisation avec la famille et les amis se font majoritairement en français. Les internautes sont toutefois moins nombreux à se servir uniquement du français dans les activités de divertissement, telles que jouer à des jeux en ligne, écouter des films ou de la musique sur Internet.


Claire Bourget, directrice principale, Recherche marketing, CEFRIO

Présence du français sur Internet

Lors de la collecte des données, les internautes ont été interrogés à propos de la présence du français sur le Web dans différentes catégories de contenu. Neuf internautes sur dix (90,4 %) affirment que les nouvelles et l’actualité en français sont très ou assez présentes en ligne. Du côté des réseaux sociaux et des sites Web des commerces et entreprises du Québec, ce sont environ huit internautes sur dix pour qui la présence du français est marquée. Cependant, lorsqu’il s’agit de divertissement en ligne les résultats sont beaucoup plus faibles le français perçu comme étant moins présent : seulement 56,4 % des internautes trouvent que le français est très ou assez présent pour ce qui est des livres électroniques, 55,7 % pour la webtélé, les films et les séries et 52,5 % pour la musique en ligne. En ce qui concerne les jeux vidéo, 61,1 % des internautes sont d’avis que ceux-ci ne sont peu ou pas du tout présents en français.

Les langues utilisées pour socialiser, s'informer et acheter sur Internet

Un peu plus de trois internautes sur quatre (77 %) communiquent exclusivement en français avec leur famille et amis sur le Web. Dans le cas des réseaux sociaux, cette proportion est similaire car elle est de 74,1 %. Les actualités et les nouvelles sont consultées uniquement en français par 65,7 % des internautes québécois (11,4 % exclusivement en anglais et 22,3 % dans plus de deux langues). Lorsqu’il s’agit de consulter ou de réaliser des achats en ligne sur des sites transactionnels québécois 66,3 % des internautes le font en français, 15,6 % en anglais et 18 % dans plus d’une langue.

À propos de NETendances 2015

L’enquête NETendances du CEFRIO dresse depuis 15 ans un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d’utilisation d’Internet et du numérique au Québec. NETendances 2015 a été réalisée grâce au soutien financier du Mouvement des caisses Desjardins, l’Office Québécois de la langue française et le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, sans oublier la collaboration de BIP – Bureau d’interviewers professionnels pour la collecte de données.

Projets reliés

Comment l'usage des appareils mobiles a-t-il progressé en dix ans chez les adultes québécois?

NETendances 2018 - La mobilité au Québec

De quelle façon et avec quelle ampleur les adultes québécois ont-ils effectué des achats en ligne en 2018?

NETendances 2018 - Le commerce électronique au Québec

Quel usage les Québécois font-ils des médias sociaux en 2018?

NETendances 2018 - L'usage des médias sociaux au Québec

Partager