Lancement : 31 juil. 2019 | Mise à jour : 6 août 2019

Quel portrait numérique des adultes québécois dresser pour les régions administratives du Québec en 2018?

NETendances 2018 - Portrait numérique des régions du Québec
Mots-clés

Portrait numérique des régions administratives du Québec en 2018

On observe d’abord qu’en 2018, 91 % des adultes québécois disposaient d’une connexion Internet résidentielle avec un fournisseur de télécommunications. La région de Laval (96 %) se distingue à la hausse des autres régions pour ce qui est de la connexion Internet à la maison avec un fournisseur de télécommunications. Pour l’ensemble du Québec, on observe que 2 % des adultes disposaient d’une connexion Internet à la maison grâce à un partage de connexion à partir d’un appareil mobile.

Les adultes des régions de la Côte-Nord (8 %), de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (5 %) ainsi que de l’Abitibi-Témiscamingue (5 %) étaient relativement plus nombreux à utiliser le partage de connexion à partir d’un appareil mobile comparativement aux autres régions du Québec. 

En 2018, 92 % des adultes québécois ont utilisé Internet au moins une fois par semaine, une hausse de 3 points de pourcentage comparativement à 2017. C’est encore la région de Laval, mais aussi l’Outaouais, qui se sont démarquées ex aequo à 95 %. La région de la Capitale-Nationale s’est  également démarquée des autres régions pour l’utilisation d’Internet (94 %). Toutes les régions sont au-dessus de la barre des 90 %, sauf une à 86 %. Il s’agit de la région du Bas-Saint-Laurent.

En 2017, deux adultes québécois sur trois (66 %) possédaient un téléphone intelligent; en 2018, ce sont les trois quarts d’entre-eux (76 %) qui détenaient ce type d’appareil. ll s’agit d’une augmentation de dix points de pourcentage, assez bien répartie dans les régions administratives, certaines comme l’Estrie (60 % à 77 %) et  Laval (69 % à 84 %), enregistrant des hausses appréciables. 

L’attrait pour les tablettes électroniques est resté stable en 2018 : plus de la moitié (55 %) des Québécois de 18 ans et plus en possédait une et, fait inusité, c’est la Côte-Nord, suivie de près par Laval, qui menaient la marche, avec un taux d’usage de 62 %, un écart positif de 12 points de pourcentage avec la moyenne québécoise. La région la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (53 %) et l’Outaouais (55 %) ont aussi connu des progrès notables.

Enfin, le commerce électronique fait de plus en plus d’adeptes au Québec : de 39 %  de cyberacheteurs (calculé sur une base mensuelle) pour l’ensemble du Québec en 2017, le taux est passé à 47 % en 2018, un bond de 8 points de pourcentage, qui s’ajoute à un accroissement constant depuis 2015. La Capitale-Nationale (52 %), l’Estrie (52 %), l’Abitibi-Témiscamingue (55 %) et l’Outaouais (55 %) ont franchi la barre des 50 % de cyberacheteurs, toutes les autres régions se situant entre 35 % et 49 %.

La valeur moyenne provinciale du panier d’achats mensuel est passée de 280 $ à 293 $ pour l'ensemble du Québec. Quatre régions affichaient une valeur de 300 $ et plus, avec une pointe de 610 $ pour la Côte-Nord. Il s’agit des régions de la Capitale-Nationale (361 $), de Montréal (320 $) et de l’Abitibi-Témiscamingue (318 $).

Découvrez l’ensemble des portraits régionaux

00 | Ensemble du Québec

01 | Bas-Saint-Laurent

02 | Saguenay-Lac-Saint-Jean

03 | Capitale-Nationale

08 | Abitibi-Témiscamingue

11 | Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

12 | Chaudière-Appalaches

16 | Montérégie

17 | Centre-du-Québec

Méthodologie

Les données proviennent de 12 collectes réalisées de février 2018 à janvier 2019, au cours desquelles nous avons chaque fois interrogé 1 000 adultes québécois âgés de 18 ans et plus, par voie téléphonique (n = 12 014). Les résultats ont ensuite été pondérés en fonction du sexe, de l’âge, de la région et de la langue des répondants afin d’assurer la représentativité de l’ensemble des adultes québécois.

Analyse statistique :
En caractères rouges : résultats significativement supérieurs, dans un intervalle de confiance d’au moins 95 %.

En caractères bleus : résultats significativement inférieurs, dans un intervalle de confiance d’au moins 95 %.
Marge d’erreur : +/- 0,89 %

Projets reliés

Comment se distinguent les comportements numériques par générations au Québec en 2018?

NETendances 2018 - Fiches générations

Comment l'usage des appareils mobiles a-t-il progressé en dix ans chez les adultes québécois?

NETendances 2018 - La mobilité au Québec

De quelle façon et avec quelle ampleur les adultes québécois ont-ils effectué des achats en ligne en 2018?

NETendances 2018 - Le commerce électronique au Québec

Partager