11 juin 2018

Retour sur le programme PME 2.0

Après avoir aidé plus 600 entreprises à se mettre en action vers leur transformation numérique, le CEFRIO tire un bilan très positif du programme PME 2.0. Plus particulièrement, 200 d’entre-elles ont planifié leur feuille de route numérique et investi temps et capital dans le virage numérique. Le CEFRIO a marqué la fin de cette initiative jeudi dernier, lors de l’événement « De la PME 2.0 à l’entreprise 4.0, la révolution des données ».

À cette occasion, participants et ambassadeurs du programme ont mis en évidence l’importance de la préparation de l’organisation pour réussir la révolution des données.

C’est en 2012 que le CEFRIO s’est vu confier par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation la réalisation de cet ambitieux programme, dont la réalisation s’est échelonnée sur six ans. Une première phase a mené  30 entreprises du secteur aérospatiale et de la mode à réaliser leur transition numérique. Cette phase pilote a été suivie d’une seconde, au fil de laquelle près de 600 PME liées au manufacturier, au commerce de détail et à l’économie sociale ont été accompagnées.  

Outre l’accompagnement direct de 600 PME, le programme PME 2.0 aura permis de mettre au point de nouvelles approches liées à la transition numérique des entreprises, dont le ChangeLab, ainsi que de développer un outil diagnostic de la capacité numérique des organisations.

Consultez le programme de l'événement « Repenser l'entreprise »

« Nous sommes fiers du travail accompli par l’équipe de PME 2.0. C’est un projet qui montre bien la force d’impact que peut avoir le CEFRIO dans l’accélération de la transition numérique des entreprises d’ici. En plus des ressources et outils développés, cette étape aura aussi permis de mettre en exergue les défis sur lesquelles notre organisation compte s’intéresser au fil des prochaines années tels l’intégration des données et l’intelligence artificielle »


Jacqueline Dubé, présidente-directrice générale du CEFRIO

Accompagnement de 600 PME : perspectives et leçons apprises

Après avoir accompagné 600 PME au sein du programme 2.0, de grands constats ont été mis de l’avant devant les quelques 200 participants inscrits à l’événement « De la PME 2.0 à l’entreprise 4.0 », organisé avec l’appui de STIQ et Prompt. Au premier chef, se trouve l’idée que la transformation numérique et les ressources qui y sont consacrées par les entreprises doivent être dictées non pas par la technologie, mais plutôt par l’approche stratégique et les besoins réels de l’organisation.

De fait, selon les observations du CEFRIO, la plupart des entreprises sont toujours en quête d’intégration numérique sur le plan des processus d’affaires bien qu’elles doivent urgemment intégrer de nouvelles compétences pour exploiter leurs données.

« Ces bases doivent être acquises rapidement dans les PME car, faut-il le rappeler, la transformation nécessaire pour saisir le plein potentiel de cette révolution ne débute pas par la technologie », souligne Josée Beaudoin, vice-présidente Transfert et Innovation au CEFRIO.

Accéder aux outils et documents liés à la transformation numérique des PME

Une assemblée générale annuelle réussie

En parallèle de l’événement « De la PME 2.0 à l’industrie 4.0 », le CEFRIO a tenu l'assemblée générale annuelle de ses membres.

La direction et le conseil d’administration y ont aussi présenté les événements clés de l’exercice 2017-2018, les projets marquants ainsi que le sommaire des états financiers et les perspectives de développement pour l’exercice 2018-2019. Les membres ont également élu les administrateurs, incluant les nouveaux administrateurs ayant fait leur entrée au conseil d'administration :

  • Natasha Jean, conseillère stratégique, R3D Conseil inc.

  • Pascal Lemay, analyste en économie et recherche, Secteur de la politique stratégique, Innovation, Sciences et Développement économique Canada

  • Régis Houde, chef Expertise – Systèmes numériques, Hydro-Québec

  • Guy Paré, titulaire de la Chaire de recherche en santé connectée, HEC Montréal

  • Marc-Antoine Pelletier, président, Investissement Karbon - X

  • André Zaccarin, doyen de la Faculté des sciences et de génie, Université Laval

Le rapport annuel 2017-2018 du CEFRIO est disponible en ligne