Lancement : 14 sept. 2017 | Mise à jour : 10 sept. 2018

Quel usage font les adultes canadiens des outils liés à la santé connectée?

Diffusion de la santé connectée au Canada
Mots-clés

La première étude nationale au Canada sur l'usage des outils connectés en santé

Les résultats de cette étude mettent en évidence l'opportunité d'améliorer la santé des Canadiens grâce aux applications mobiles et aux appareils intelligents. Ils peuvent être utilisés pour définir la base de référence nationale pour les futures études sur les applications de santé mobiles et les objets connectés. Ces données intéresseront sans aucun doute les développeurs et les organismes qui déploient des stratégies de santé publique pour mieux comprendre le marché actuel et les prochaines étapes possibles.

Ainsi, trente-deux pour cent des adultes canadiens consultent des applis sur la santé à l’aide de leurs appareils mobiles, mais seulement 28 % de ceux dont la santé n’est pas très bonne le font.

Par ailleurs, selon une nouvelle étude financée par Inforoute Santé du Canada et menée en partenariat avec HEC Montréal et le CEFRIO, 24 % des Canadiens utilisent des objets connectés pour faire le suivi de leur santé ou de leur bien être.

Les conclusions de cette étude révèlent que les Canadiens peuvent intervenir activement pour maintenir leur bien-être général en utilisant des applis pour appareils mobiles et des objets connectés comme des montres, des bracelets et d’autres accessoires vestimentaires


Michael Green, président et chef de la direction, Inforoute Santé du Canada

Le tiers des Canadiens font le suivi de leur santé sur des applications pour appareils mobiles

Plus particulièrement, cette étude analysait les résultats d'un sondage national mené auprès de 4 109 adultes canadiens, qui visait à mieux comprendre les tendances d’utilisation, par les consommateurs, des applications mobiles et des appareils intelligents pour la surveillance de la santé et du bien-être. Il s’agit de la première étude comparative de ce genre dans le monde – et de la plus grande!

L’étude a révélé que les Canadiens qui utilisent leurs applis pour appareils mobiles ou leurs objets 
connectés pour surveiller leur santé ou leur bien-être présentent en général les caractéristiques suivantes :

  • Jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans (41 %)
  • Employés (59 %)
  • Diplômés d’une université (55 %)
  • Revenu familial annuel de plus de 80 000 $ (46 %)

Ne sont actuellement pas atteints d’une affection ou d’une maladie chronique (seulement 28 % des Canadiens qui utilisent des applis pour appareils mobiles ou des objets connectés pour surveiller leur santé ou leur bien être déclarent être atteints d’une affection ou d’une maladie chronique particulière).

Enfin, quarante deux pour cent des utilisateurs qui surveillent leur santé et leur bien être à l’aide d’un objet connecté ou d’une application pour appareils mobiles se disent mieux préparés pour leurs visites chez le médecin.

Les résultats de l’étude intitulée Diffusion de la santé connectée au Canada peuvent servir de point de départ pour l’établissement d’études sur les applis pour appareils mobiles et les objets connectés. Les conclusions de l’étude peuvent aussi aider la communauté des TI sur la santé à mieux comprendre le marché canadien actuel en vue de déterminer les prochaines étapes que devra franchir l’industrie.


Guy Paré, professeur titulaire, Chaire de recherche en santé connectée, HEC Montréal

Téléchargez la publication

Diffusion de la santé connectée au Canada

Rapport de recherche examinant l'utilisation et les intentions des adultes canadiens d'utiliser des applications mobiles et des appareils intelligents pour surveiller leur santé et leurs bien-être.

Projets reliés

Quel est l'état des lieux en matière de logistique du commerce électronique au Québec?

Portrait de la logistique en commerce électronique au Québec

Comment les adultes québécois ont-ils utilisés les technologies liées au numérique en 2018?

NETendances 2018

Comment offrir un meilleur soutien à domicile aux patients en réadaptation?

MOvIT+

Partager