Mise à jour : 16 août 2018

Comment favoriser l'intérêt des jeunes envers les technologies en milieu défavorisé?

FAST - Formation en alternance en Sciences et Technologies

La réussite éducative et la persévérance scolaire préoccupent tous les intervenants en éducation. Une autre préoccupation très présente est celle de l’intérêt des jeunes envers les sciences et les technologies, particulièrement en milieu défavorisé. En combinant une nouvelle formule d’apprentissage en alternance et l’utilisation de la tablette numérique à des fins pédagogiques, le projet FAST (Formation en alternance Sciences et Technologies), mené de 2011 à 2013, vise à offrir aux jeunes du secondaire une expérience à haute teneur scientifique et technologique.

L’école secondaire Vanier, ainsi que les entreprises/organismes partenaires du projet FAST, sont outillées et accompagnées par l’équipe de projet, laquelle est formée du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ) et du Centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations (CEFRIO), dans leur préparation à l’accueil des étudiants et pour toute la durée du projet. Une équipe de chercheurs du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) collabore aussi activement à la mise en œuvre du projet et à son évaluation.

FAST mise sur des partenariats avec des entreprises de la région de Québec afin qu’elles accueillent des jeunes de 4e année du secondaire de l’école secondaire Vanier. Lors des périodes en entreprises, les jeunes élèves se voient confier des tâches concrètes au sein de l’organisation dans le but de leur donner le goût de poursuivre des études en sciences et technologies, en plus de leur faire connaître différentes carrières de ce secteur d’activité. L’usage de tablettes numériques est mis à contribution pour faciliter la flexibilité et la continuité entre l’école, les élèves, leurs parents, l’entreprise et les partenaires. Pour les entreprises, ce projet représente une façon de contribuer à la relève dans leur secteur d’activité, une préoccupation partagée par plusieurs gestionnaires du milieu des TIC.

FAST a été l’occasion de mobiliser l’équipe-école et sa communauté autour d’une initiative conjointe visant à sensibiliser les jeunes à l’importance des sciences et technologies et à les intéresser aux carrières et études qui y sont liées. « Souvent, ils n’ont pas idée de tout ce qu’il peut y avoir après l’école, comme possibilités. FAST donne une ouverture, un contact différent avec le monde professionnel » rappelle un compagnon en entreprise.  De plus, les stages ont permis de développer différentes attitudes et compétences chez les élèves, comme en témoigne un compagnon qui accueillait des élèves dans son organisation : « J’ai été impressionné par leur politesse et leur curiosité. C’est tout une adaptation pour un jeune d’être plongé dans un monde d’adultes pour des stages ! ». Une adaptation qui trouvait également écho dans la pratique des enseignants, qui doit évoluer au contact des nouvelles technologies, dont celle de la tablette numérique. 

Le CEFRIO tient à remercier les nombreux partenaires qui ont collaboré à ce projet mobilisateur, particulièrement les organisations qui ont accueillies les jeunes lors des stages. 

Découvrez le matériel produit à l'École secondaire Vanier dans le cadre du projet FAST

Téléchargez la synthèse des deux premières années du projet

Rapport sur les deux premières années du projet FAST

Partager