Lancement : 5 avr. 2012 | Mise à jour : 10 sept. 2018

Quelles sont les conditions facilitant l'implantation des TIC en santé?

Ma première ligne numérique en santé
Mots-clés

Un projet mobilisateur d’innovation sociale

Ma première ligne numérique en santé était un projet mobilisateur d’innovation sociale qui visait à optimiser le fonctionnement, l’efficacité et l’efficience des soins de santé de première ligne au Québec. Il s’inscrivait dans la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation (SQRI) 2010-2013 du gouvernement du Québec.

En capitalisant sur les TIC, le projet Ma première ligne numérique en santé avait comme objectif l’établissement d’une meilleure dynamique entre patients et intervenants, les uns possédant une meilleure capacité à prendre en charge leur santé de façon proactive et les autres œuvrant en réseau et en équipes interdisciplinaires.

Développé sur un horizon de trois ans et demi, le projet Ma première ligne numérique en santé s'est concentré sur un nombre limité de milieux en pratique médicale au cours de ses deux premières années afin que les innovations soient déployées de façon incrémentale, que les résultats atteints soient évalués et que les conditions de reproductibilité soient déterminées. La troisième année a permis la documentation complète de l’approche, de faciliter le transfert des acquis et des apprentissages, ainsi que de soutenir le déploiement des nouvelles façons de faire au sein des établissements participants.

Mobiliser l’industrie santé-TIC

Le projet Ma première ligne numérique en santé souhaitait également la mobilisation de l’industrie québécoise santé-TIC. Par une alliance entre des acteurs reconnus pour leur expertise au Québec, les partenaires du projet ont travaillé en collaboration aux fins d’une économie sociale capitale : la santé. Cette collaboration s’est exprimée tant par la recherche évolutive, l’application et le développement de nouvelles technologies TIC que par l’expérimentation appliquée en milieu médical.

Développé sur un horizon de trois ans et demi, le projet Ma première ligne numérique en santé s'est concentré sur un nombre limité de milieux en pratique médicale au cours de ses deux premières années afin que les innovations soient déployées de façon incrémentale, que les résultats atteints soient évalués et que les conditions de reproductibilité soient déterminées. La troisième année a permis la documentation complète de l’approche, de faciliter le transfert des acquis et des apprentissages, ainsi que de soutenir le déploiement des nouvelles façons de faire au sein des établissements participants.

Quatre terrains d'expérimentations

  • Deux expérimentations avec un dossier de santé personnel électronique (DSPé) en Groupe de Médecine Familiale (GMF) avec des clientèles spécifiques (pédiatrie et maladies chroniques)
  • Deux études dans le domaine de la télésanté, soit les télésoins et la téléassistance, en CIUSSS et CISSS avec des clientèles spécifiques en fin de vie et en soins de plaies.

Consultez le portail Web du projet « Ma première ligne numérique en santé »

Découvrez les leçons de l'expérimentation du portail patient personnel dans des groupes de médecine de famille au Québec, réalisée dans le cadre du projet d'innovation sociale Ma première ligne numérique en santé

Une première ligne capitale

Au Québec, comme ailleurs, la première ligne de soins est d’une importance capitale, puisqu’elle représente le point de contact principal entre la population et le réseau de la santé.

Dans une perspective de vieillissement de la population, de croissance du nombre de personnes atteintes de maladies chroniques et de forte augmentation des coûts en santé, la première ligne de soins se doit d’être accessible et efficace, et d’offrir des services de qualité.

De nouvelles approches numériques

Ma première ligne numérique en santé a pu bénéficier de la participation de citoyens prêts à tracer la voie pour que de nouvelles approches numériques voient le jour dans le réseau de la santé. Ces citoyens ont adopté de nouvelles façons de faire en santé, s’appuyant sur des outils numériques, lesquels sont amplement utilisés dans les autres sphères de leur vie.

Par ailleurs, les professionnels de la santé voient leur pratique évoluer par la venue de nouvelles technologies appliquées au domaine médical. Ces derniers doivent rester à l’affût des  récentes avancées et les projets en cours au sein du système de santé québécois permettent de croire que le réseau  est prêt à accéder à ce stade d’utilisation du numérique.

Expérimentation et optimisation des pratiques

La volonté des partenaires du projet était de démontrer que les soins de santé de première ligne pouvaient être optimisés grâce aux TIC.  C’est en rendant possible une meilleure dynamique entre un patient prenant en charge sa santé de façon proactive et des intervenants œuvrant en réseau et en équipe interdisciplinaire que l’optimisation du système de santé québécois pouvait être envisagée. Ce projet s’inscrivait donc dans une démarche d’appropriation citoyenne de la santé et de collaboration avec les intervenants du milieu en vue d’améliorer la santé de la population.

Des avantages économiques et sociaux potentiels pour le Québec

Pour les citoyens

  • Amélioration de la santé et de la capacité de suivi des maladies
  • Amélioration de l’accès à la première ligne
  • Apport positif sur la confiance et la perception à l’égard du réseau de santé

Pour le réseau de la santé et des services sociaux

  • Efficacité et productivité accrues pour la première ligne de soins
  • Confidentialité et sécurité des suivis de l’usager, fiabilité de l’information
  • Meilleure continuité des soins
  • Cohérence et intégration des systèmes informatiques cliniques

Pour l'économie

  • Dynamisation de l’industrie santé-TIC au Québec
  • Développement de niches technologiques pouvant être exportées
  • Innovation sociale et technologique
  • Augmentation du bien-être des citoyens

En vidéo - Quels sont les enjeux et responsabilités des échanges d'information dans les portails patient-personnel?

En vidéo - Quels sont les avantages d'un portail patient personnel pour une infirmière spécialisée de première ligne?

En vidéo - Quels sont les facteurs favorisant l'implantation de technologies pour les patients en milieu clinique?

Les études démontrent que les patients sont intéressés à avoir de l'information, à participer à leurs soins, à leurs services, et pour ça, utiliser les technologies de l'information, ils sont d'accord là-dessus.

Dr Jean-Paul Fortin, chercheur associé, CEFRIO

Axes d'intervention et volets de recherche et d’expérimentation

Deux axes d’intervention formaient le cœur de l’expérimentation :

  • Développer et intégrer des solutions technologiques qui visaient à soutenir la première ligne de soins dans une logique de prise en charge de la santé par les patients et de collaboration entre les intervenants.
  • Mener des projets d’expérimentation à partir d’un travail de co-construction avec des acteurs du milieu de la santé comme des cliniciens, des patients et des équipes des services informatiques.

Le projet comportait trois volets particuliers :

  • Les activités de recherche et développement technologique (R-D) réalisées par le partenaire financier privé et plusieurs PME associées;
  • L’expérimentation de cette nouvelle approche et des technologies auprès de milieux cliniques de première ligne par des patients et des professionnels de la santé;
  • La recherche, réalisée par des chercheurs universitaires associés au CEFRIO et au CIRANO, pour assurer un accompagnement et une évaluation continue du projet.

Téléchargez le rapport final du projet

Rapport du CEFRIO - Ma première ligne numérique en santé

Ce projet à permis de dégager des constats, de documenter des facilitants et des freins à l'implantation de TIC en santé. Il a de plus permis de mettre en lumière les conditions organisationnelles à mettre en place pour favoriser la réussite de telles initiatives.

Partenaires

Le projet Ma première ligne numérique en santé est administré par l’organisme à but non lucratif Ma première ligne numérique en santé, constitué par ses partenaires initiateurs : TELUS Santé, le CEFRIO et le CIRANO

Ma première ligne numérique en santé combine l’expertise de plusieurs réseaux : celle des partenaires initiateurs, de l’équipe de recherche, des PME qui prennent part au projet, des milieux de pratiques, des médecins, des citoyens, ainsi que de nombreux autres partenaires.

Projets reliés

Comment offrir un meilleur soutien à domicile aux patients en réadaptation?

MOvIT+

Comment soutenir la vie autonome des aînés?

Laboratoire d'aide numérique à la vie autonome (LANVA)

Comment mettre en place les bonnes pratiques en intervention à distance?

Intervention à distance par le numérique

Partager